digital-art-398342_1920

COUPLE: La preuve par 3

Les lunettes roses

Savez-vous que lorsque vous êtes en couple, vous êtes en réalité 3 ?

Surprenant ? Alors considérons ce qui suit :

Certes nous formons un couple grâce à la rencontre de deux personnes. Immédiatement se faufile une troisième « entité » qui s’avère être « la relation ». En effet, le trait d’union symbolique entre deux êtres se nomme la relation. Ceci s’applique d’ailleurs à toute association humaine.

Généralement, un couple se crée grâce à l’attraction, parfois la fusion, l’amour, l’entente, l’envie, la réciprocité et bien d’autres éléments chimiques et alchimiques.

Dès lors, nous chaussons nos lunettes roses et l’autre devient le seul, l’unique, le tout, le un. Nous sommes « en amour », sur la même longueur d’ondes, tout est parfait, c’est une merveilleuse aventure qui commence. Les différences sont gommées, les malentendus balayés, les doutes consumés par le puissant feu de l’amour. Les filtres roses et la nature favorisent et assurent la consolidation de l’idylle. Cela est vraiment juste et naturel et fonctionne harmonieusement. Merci la vie !

La routine

Au fil du temps (ou du confinement !) le rose se délave et la nature peut avoir la flemme ou la migraine. Le glamour perd son glossy et la routine peut envahir l’espace sans que l’alerte ne soit donnée. Un jour, bien plus tard, on regarde l’album-photos souvenir et on ne reconnait plus les images. Parce que la vie se déroule plutôt comme un film dans lequel les acteurs évoluent, les personnalités se transforment, et que l’on a oublié de faire des mises à jour dans le scénario (la relation).

Il s’agit là d’un condensé du temps bien sûr, mais revenons à notre intruse : la relation.

Lorsque un malaise se fait sentir dans la vie de couple, (sans que l’amour mutuel ne soit remis en cause), immédiatement et par réflexe, chacun va noter ce qui cloche chez l’autre. Il, elle fait ceci que je n’aime pas ; il, elle ne fait pas (ou plus) ce que j’attends ; il, elle se désintéresse de nous, de moi etc. la liste des reproches s’agrandit de jour en jour, distillant sournoisement de plus en plus de frustrations, de désillusions, de non-communication, ou de communication stérile ou inappropriée.

Les solutions existent

Vous connaissez ? Vous en êtes peut-être là ? Alors il est grand temps de se souvenir que ce qui est en cause, ce n’est pas vraiment moi, ni l’autre, mais la relation dont on n’a pas pris suffisamment soin.

Il s’agit de sauver le troisième élément, car il est le trait d’union, le ciment, basé sur des besoins, des valeurs, des aspirations, des rêves, des objectifs.

Avec ce nouveau regard sur les difficultés, il est possible de se reconnecter à l’amour de soi, de l’autre, à l’essence même du couple, à sa force, à sa fonction.

Vous êtes un couple « en crise » ? Pas d’inquiétude, des solutions existent qui passent par l’observation, l’accueil, la reconnaissance et la libération.  Toute crise nécessite un état des lieux, puis un changement. Sans reproches, ni déni, en toute sincérité, vous avez l’opportunité de trouver un nouvel équilibre heureux et prometteur pour la suite de l’aventure à 2 (ou 3 !) étant entendu le choix d’une bonne coopération.

Besoin d’aide pour y parvenir ? Un premier rendez-vous vous rendra déjà l’espoir et le sourire, puis nous cheminerons ensemble sur la voie que vous avez choisie : 2 personnes face à face, tête à tête, entre 4 yeux, sous le regard bienveillant et les paroles encourageantes du thérapeute. Difficile de flouter, de se dérober ; ne demeure alors que ce qui ne triche pas, l’émotion, l’amour, la sincérité.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le.

Pour en savoir plus ? Contactez-moi, Je vous propose 1/2 heure d’entretien téléphonique gratuit.